Mémoire des RIFFLART
Bienvenue dans les mémoires
du patronyme 'RIFFLART'

UNE HISTOIRE PARMI D'AUTRES .... 

Etymologie  
Science qui a pour objet la recherche de l'origine des mots d'une langue donnée, et la reconstitution de l'ascendance de ces mots. 
 
Rifflart 
-- Nom porté surtout dans les Ardennes, les Vosges et la Somme. Variantes : Rifflart (62, 80), Riflard, Riflart. Sans doute le surnom d'un homme querelleur (voir Riflet)..RIFFLART 
-- Ribaud, comme Ribler (voleur en breton) – Rifler (en anglais). Rifflard, huissier chargé des saisies, dans le XVe siècle, se rattachent à un radical qu’on retrouve dans refare, enlever dans la loi salique ; rapere en latin. L’huissier ou Riflard avait souvent un rôle dans les mystères du moyen âge. 
 
Au XV Siècle, rifflart, venant du verbe riffler, raffler servait à désigner les sergents, les recors, de concurrence avec les noms d’agrippart, dentart, etc.  
 
Toujours au XV siècle, nous trouvons (source Trévoux II, 281) un paquet de rifflart = longue laine de la peau de mouton sans apprêt.  
 
Riflard n’est réellement français qu’avec cette orthographe, et pour désigner en menuiserie un instrument nommé Rifflart, grand rabot pour faire sauter les nœud ou quelques inégalités trop saillantes.un gros rabot dont le fer est en creux. Il sert à dégrossir le bois et un ciseau dentelé à travailler la pierre. Ordinairement de 8 ou 9 pouces . 
 
De notre temps, rifflart a été employé en langage vulgaire pour signifier un parapluie. Ce nouveau mot est dû à un acteur dans la petite ville de Picard, parut en scène avec un énorme parapluie. On baptisa ce parapluie du nom de son propriétaire et depuis lors tous ceux du même genre furent appelés des rifflarts