Selon le Chevalier Kessel
Les Rifflart, bourgeois namurois, ont origine commune avec Nicolas Rifflart, receveur général du pays
et comté de Namur, anobli le 15 juillet 1518 au port des armes suivantes :


              "coupé d'argent et de sinople, d'argent chargé de trois aigles de sable, posées en fasce,
               et le sinople d'une rosed'argent".  Il est l'auteur des de Rifflart, éteints, marquis d'Ittre.  


 
A Malonne, les Rifflart se sont alliés aux familles d'Otreppe, de la Chapelle, de Ronnet, (de) Chantraine, etc. et certains de ses membres furent propriétaires à la sortie de l'Ancien Régime de la ferme "de la Dierlaire", et au début du XXe siècle d'une grande villa pompeusement nommée "Château Rifflart".  
 














 
 
Voir : chevalier de Kessel, "La Belgique et sa noblesse officielle et nonofficielle, Province de Namur, Bruges et Bruxelles", 1886, p. 70 ; Yvonne Lados van der Mersch, "Les ascendants du chevalier Ado Malevez", in "Recueil" XXIII de l'O.G.H.B. (Office Généalogiqueet Héraldique de Belgique), Bruxelles, 1975, pp. 58, 92 et 129 ; J. Hockay, "Vivre à Malonne (1680-1706)", Namur, 1985.